Rechercher dans ce blog

mardi 21 janvier 2014

Un second denier d'Avigneau (?) retrouvé



Voici la description d'un denier mérovingien trouvé dans un secteur du Maine-et-Loire (49) proche de la Mayenne (53).


A/ : GISLIMVNDO, buste à droite drapé ceint d'un bandeau, S couché et O losangé.
R/ : ABINIO FIT, croix pattée sur un socle formé de deux trapèzes l'un au centre de l'autre.
Poids : 0,97 g, diamètre : 12 mm ; argent ; collection privée.

Il s'agit du deuxième exemplaire du denier attribué à Avigneau, actuel hameau du village d'Escamps (Yonne), référence : Prou 2734 ; Belfort 0004.
D'ailleurs, si l'on compare les deux monnaies, on s'aperçoit qu'elles sont de coins identiques tant d'avers que de revers.

Nous ignorons d'où provient le denier conservé au Cabinet des Médailles (Prou 2734), nous savons qu'il faisait partie de la collection J. Rousseau ; de même diamètre il est plus lourd (1,30 g) que ce second denier.
Adrien de Longpérier le donne à Avigneau dans ces Notices des monnaies françaises composant la collection de M. J. Rousseau, mais dès 1849 A. de Barthelemy suggère de l'attribuer à Avignon dans le compte-rendu qu'il fait de l'ouvrage de Longpérier. Néanmoins, Barthelemy dans son Manuel de numismatique, en 1851, reprend l'attribution à Avigneau.

Cependant, en 1867, J. Colin dans une lettre adressée au président de la société française de numismatique précise que l'attribution à Avigneau ne peut être retenue car ce lieu s'appelait "Aquiniolum" dans les Gesta pontificum Autissiodorensium. La même année, J. Quicherat publie dans la Bibliothèque des Chartes un article : "Remarques sur quelques noms de lieux de monnaies mérovingiennes" où il indique également qu'Avigneau s'appelait Aquiniolum et propose de voir dans ABINIO un lieu qui porterait le nom de BIGNON mais sans pouvoir préciser au vu des nombreux villages et hameaux portant ce nom.
Enfin, en 1890, Prou dans son compte-rendu sur le livre de Blanchet : Nouveau manuel de numismatique estime que l'attribution à Avigneau est incertaine. D'ailleurs, Engel et Serrure dans leur Traité de numismatique du moyen-âge placent un point d'interrogation à la suite d'Avigneau

On le voit, l'attribution de ces deniers à ce hameau de l'Yonne est loin de faire l'unanimité et la découverte de ce nouvel exemplaire aux confins du Maine-et-Loire et de la Mayenne ferait pencher plutôt pour une origine dans l'ouest de la France.
Comme l'indiquait Quicherat faut-il voir un lieu nommé Bignon, tel Bignon-du-Maine cité au XIe siècle sous la forme "Buino". Ou y voir un village du nom d'Aubigné (Albiniaco en latin) comme Aubigné-Racan dans la Sarthe ou Aubigné-sur-Layon dans le Maine-et-Loire.
Il est difficile de trancher mais la piste icaunaise semble s'éloigner et Avigneau ne semble pas être l'atelier qui fabriqua ces deniers.

1 commentaire:

  1. "As the New Year is fresh in mind, the dominant question in mind of everyone is, “How will you make 2015 a great year?”
    (\__/)
    (='.'=)
    (")_(")

    _________________
    Buy Archeage Gold
    RS3 Gold
    RS Gold

    RépondreSupprimer